Si-Hmad Derhem (1909-1982)
Si-Hmad Derhem, originaire de Taloust, un village des montagnes de l’Anti-Atlas des Aït Baamrane, a fait fortune dans le commerce entrepris vers la fin des années 1930 et a énormément contribué à la croissance de sa région en dépit d’un climat politique ardu. Les fondateurs de Dar Si-Hmad se sont inspirés des principes moraux de Si-Hmad Derhem, autodidacte curieux, ayant un sens développé de la solidarité et qui a fait de l’accès et de la transmission du savoir, dans ses formes les plus variées, des valeurs capitales. Avec sa force de caractère, il a aussi initié et œuvré à consolider l’entraide collective afin de créer des conditions de vie meilleures pour et avec la participation des populations des Aït Baamrane et du Sahara. Ses héritiers ont créé La Fondation Si-Hmad Derhem afin de promouvoir ses valeurs et perpétuer ce précieux héritage.

La vie de Si-Hmad Derhem est fortement marquée par les évènements majeurs qui ont façonné l’histoire de la région. Lui-même ayant activement contribué à façonner cette histoire, sa mémoire et la destinée de la personne qu’il fût sont localement encore vivantes et empreinte d’une révérence toute particulière.

Si-Hmad est né en 1909 dans les montagnes des Aït Ba Amrane, une takat (foyer/ménage) nombreuse à l’image de l’époque, descendant d’ancêtres affiliés à la Zaouïa de Abdallah Ben Sassi dans le Haouz de Marrakech venus combattre les incursions Espagnoles au 16 eme siècle. Il suivit des études coraniques et c’est en apprenant le Coran par cœur qu’il acquit le titre de Si-Hmad (Si étant une dénomination traditionnelle dans le Souss pour distinguer les lettrés). Vers l’âge de 16 ans Si-Hmad monta au Nord du Maroc, Tanger-Tétouan sous occupation espagnole. Il y travailla dur pendant quelques années et ramassa de l’argent qu’il ramena avec lui à son Aït Baamrane natal cousu dans ses habits. En 1932, Si-Hmad s’installa à Tarfaya où il fonda un petit commerce. Mais Tarfaya, Cap Juby à l’époque, était un laboratoire où l’expérience de L’Aéropostale (la compagnie qui deviendra après Air France) avait lieu ; des aventuriers et des visionnaires comme Saint Exupéry ou Mermoz y participaient. Déjà dans les années 80 du XIXe siècle, Donald McKenzie y fonda La North-West Africa Company (1875-1890), une réminiscence de la fameuse Compagnie des Indes, avec des projets agricoles grandioses dans le Sahara, tout un esprit d’aventures et de possibilités même si, à la fin, aucun de ses plans ne fût réalisé.
-

Télécharger la biographie complète de Si Hmad Derham